barre horizontale de navigation

samedi 20 septembre 2014

Parlons livre quelques instants si vous le voulez bien..
Depuis que je sais lire, je lis.. Des romans, des thrillers, des best-sellers, des grands classiques, des ouvrages français comme des étrangers..Dans chaque endroit où j'ai habité l'une de mes premières démarches a toujours été de souscrire une carte de bibliothèque..Ma soeur est comme moi et mon frère aussi..Nous sommes des lecteurs.
Pour moi, rien n'est plus relaxant que lire. J'ai vu dernièrement qu'une université anglaise avait publié une étude expliquant que la lecture réduisait les pulsations cardiaques et permettait à nos muscles contractés de se détendre à notre insu. David Lewis (un neuropsychologue) a même affirmé que "six minutes pouvaient être suffisantes pour réduire notre niveau de stress de 68%".
Et pourtant, pendant de longues années je n'ai plus réussi à ouvrir un bouquin trop dégouté par tous ceux que je m'étais forcée à lire pendant mes années en classes prépa. Dégoutée par tous ces auteurs qui s'écoutent écrire pendant des centaines et des centaines de pages et que de pauvres étudiants en lettres se retrouvent à décortiquer et à interpréter la moindre pensée. Je n'ai jamais pu concevoir cet exercice même si, pour être honnête, j'y excellais..
Ces dernières années, avec ma soeur aînée nous avons souvent discuté de notre amour perdu pour la lecture..Comme la compagnie d'un bon livre pouvait nous manquer même si nous éprouvions toutes les deux beaucoup de difficultés à nous plonger dans une histoire. Et puis, à force de persévérance, j'ai fini par retrouver ce goût.. Cela n'a pas été facile car il a fallu que je m'oblige à choisir des livres "plaisir" c'est à dire des livres dont je savais pertinemment qu'ils n'avaient pas pour vocation de m'apprendre quelque chose (exit les livres de psychologie et de géopolitique)
Aujourd'hui je suis à nouveau dans cette fièvre dévoreuse, et je n'ai jamais autant fait d'allers et retours à la bibliothèque et chez le libraire.
Je viens de finir un livre absolument génial, divinement bien écrit et qui m'a littéralement transporté d'un bout à l'autre de l'histoire:

             

J'avais entendu parler de ce livre pour la première fois à sa sortie il y a environ un an lorsque Christine Lemoine en avait fait l'éloge dans une de ses chroniques à la radio. Les mois ont passé et la semaine dernière je tombe sur celui ci au hasard de mes déambulations chez le libraire. Ni une ni deux, je repars avec le livre sous le bras.. Lu en quelques nuits seulement..

Ce roman tourne autour d'un couple, Tom et Isabel Shelbourne. L'un a combattu dans les tranchées et s'est reconverti en gardien de phare, l'autre est une jeune fille douce, rêveuse et pétillante. On s'attache tout de suite à ces deux personnages qui filent le parfait amour dés le début de leur rencontre. Le couple marié part s'installer sur une petite île au large du sud ouest de l'Australie où Tom est nommé gardien de phare. La vie s'écoule paisiblement entre nature et obligations inhérentes à la fonction de gardien de phare. Les jeunes mariés désirent ardemment avoir un enfant mais les années passent et les fausses couches se succédent altérant la santé mentale d'Isabel. Un jour, alors que le couple vient d'enterrer son troisième bébé mort-né, une barque s'échoue sur l'île: à bord, un homme mort et un petit bébé qui hurle. Très vite, Isabel se saisit de l'enfant et se persuade d'une intervention divine à son égard: c'est Dieu qui lui a envoyé cet enfant. Elle persuade Tom de garder le bébé et de ne pas signaler "l'incident" à qui que ce soit. Une décision qui aura bien sûr des conséquences..

On se retrouve totalement happé par cette histoire  et on passe d'une émotion à une autre du début à la fin du livre. On envie parfois la solitude des héros, isolés sur leur île de Janus, comme une parenthèse à la folle course du monde.. Un livre que je vous conseille très fortement vous l'aurez compris! Et n'hésitez pas à me laisser un petit mot si vous l'avez lu!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire